STREET WORD x TRAINING WORK

#ENTREPREUNARIAT

Ils s’appellent Djibrill, Mohamed et Ibrahim, ils ont 18, 22 et 24 ans et viennent de lancer leur marque de vêtement TRAINING WORK ! Au déla de simple vêtement, c’est une marque qui veut transmettre des valeurs et rassembler 🤝.

FORCE A NOUS 🤜

https://www.facebook.com/urbanstreetreporters/videos/393951751433556/




Trophées de l’économie sociale et solidaire – Roissy Pays de France

Récemment, nous avons reçu le prix coup de coeur pour les trophées de l’économie et sociale solidaire . Nous remercions la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France pour la considération et l’encouragement de nos actions 💪🏻

https://www.facebook.com/urbanstreetreporters/videos/564797677356287/




« DESCENTE DE MOTS » Le morceau qui cicatrise les violences inter-quartiers

« ON A GRANDI ENSEMBLE, ON S’ENTRETUE, ON SE TROMPE D’ADVERSAIRE »  SANSAN


Pourquoi s’entretuer alors qu’on est de la même ville ? On y gagne quoi ?
À l’ancienne, on ne faisait aucune différence, on était tous mélangé dans les écoles, au centre social, au terrain… Les histoires de quartiers ? C’était tellement loin dans nos têtes ! Bah ouais, trop occupés à kiffer notre enfance…
Tous les parents se connaissaient, on formait une famille. À la sortie de l’école, nos Mamas s’asseyaient au parc et parlaient pendant des heures et pendant ce temps, on criait de joie, on courait dans tous les sens, tous nos chicots dehors tellement on s’amusait.
Un p’tit qui traînait solo ? On l’invitait direct à jouer et il devenait notre pote en deux-deux.

 

 

« LES EMBROUILLES C’EST UN MAUVAIS HÉRITAGE » SANSAN

Mais mec, est-ce que t’es conscient qu’aujourd’hui on préfère se tirer dessus comme si notre propre ennemi se trouvait parmi nous ? Qu’il y ait des parents en deuil à cause d’une histoire de « territoire » ?
Ehhh écoute, on a tous grandi dans l’unité, l’entraide et la solidarité, alors pourquoi aujourd’hui ces valeurs fortes n’existent plus entre nous ?

 

« LA CITÉ, LA CITÉ »… JUSQU’À QUAND ?

http://https://www.youtube.com/watch?v=0eoMcOo5BwI

Après les rixes entre bandes rivales survenues il y a quelques mois à Garges-lès-Gonesse (95), Adama CAMARA, 30 ans, plus connu sous le nom de Sansan, rappeur gargeois, au passé amer, alimenté par de nombreuses réflexions, s’est lancé un défi, celui de rassembler tous les artistes des différents coins de la ville dans un morceau : Descente de Mots, un jeu de mots qui fait allusion aux « descentes » qui ont lieu lors d’affrontements, où un groupe de jeunes va en masse dans le quartier « adversaire ».
L’objectif de ce son est de donner le micro aux artistes des différents quartiers de Garges pour qu’ils puissent « s’affronter verbalement », au profit de la paix, et d’éveiller les consciences à travers un rap conscient.
Un combat et un projet également soutenu par notre team : Espoir & Création et Urban Street Reporters.
D’ailleurs, suite à ces événements tragiques qui ont secoué la ville, Kerenn, une jeune gargeoise de 17 ans, a eu l’idée de faire un spot pour cesser ces violences. Une initiative soutenue et validée par toute notre équipe.

 

http://https://www.youtube.com/watch?v=ImXaFM3kKmY

« QUAND LES PAROLES VALENT PLUS QUE LES COUPS… »

Sansan revient de loin… Pris de haine après le décès tragique de son petit frère assassiné en 2011 à Garges, il est incarcéré pour tentative de meurtre. Quarante-huit mois de détention passent jusqu’à sa sortie provisoire, en attente de jugement, en juillet 2018.
Agacé par toutes ces violences, il enchaîne les interviews dont une avec la team USR. Il y évoque l’histoire de son frère, les guerres de quartiers, et n’hésite pas à parler de son histoire pour prouver aux jeunes que, finalement, la violence ne résout rien et qu’il vaut mieux se soutenir plutôt que de se faire la guerre.

 

« EMBROUILLE = PRISON OU LA MORT » SANSAN

 

http://https://www.youtube.com/watch?v=7N35-NLgSFQ

Un lion ne meurt jamais ! Et comme dirait un grand sage de chez nous :
« La prison c’est dur mais la sortie c’est sûr »…
Malheureusement, en décembre dernier, Sansan a été condamné à huit ans de prison pour avoir justifié son acte comme vengeance pour son frère…
Malgré cette condamnation, Adama ne chôme pas. Depuis ses 9m², il continue de charbonner pour aller au bout du projet Descente de Mots, initié lors de ses quatre mois de liberté. Un projet qui a permis à des jeunes gargeois de faire la première du rappeur Fianso, Le Couvre-feu chez OKLM Radio, de nombreuses interviews, et beaucoup de belles choses à venir…

 

 

  ————————————————————

Yéléna Mendy – Urban Street Reporters

 

 

 

 

 




BRAHIM & ALPHA POLITIQUEMENT INCORRECT

Aujourd’hui on vous présente Brahim et Alpha deux comédien gargeois qu’on a rencontré dans leurs quartier à la Muette. Du spectacle de fin d’année à la scène, les deux passioné de théatre ne compte pas s’arrêter là.
On vous propose de faire une pause avec nous 🤗👇🏽🎦

https://www.facebook.com/urbanstreetreporters/videos/2327069510873543/




Muhammed contre la leucémie

Étudiante à SciencesPo Paris, c’est lors d’un séjour au Caire dans le cadre de ma licence que j’ai rencontré Muhammed et sa famille. Muhammed est un Égyptiende 23 ans qui vit modestement avec son père au Caire. Ce jeune homme d’un tempérament très optimiste, patient, humble et généreux est fraîchement diplômé en ingénierie civile. Néanmoins, il n’a pas encore commencé sa carrière. En effet, les médecins lui ont diagnostiqué une leucémie, nous sommes fin octobre 2018. Avec la crise économique qui sévit dans le pays, son père a vu ses revenus considérablement diminués. Pour permettre de financer un premier traitement par chimiothérapie nous avons donc mis en place une première cagnotte en ligne. Cette dernière a permis de couvrir les frais pour l’ensemble des séances que Muhammed a dû rapidement suivre.

Après la chimiothérapie, la greffe de moelle osseuse

Durant de nombreuses semaines Muhammed se rend quotidiennement dans une clinique du Caire où il est suivi pour des séances de chimiothérapie qui durent près de trois heures. Il se fatigue et les effets secondaires commencent à se faire sentir : vomissement, difficultés à s’alimenter…

Après s’être rendu quotidiennement durant deux mois à la clinique, le médecin qui le suit estime qu’il faut « impérativement qu’il soit opéré dans les plus brefs délais ».

La chimiothérapie a permis de grandement améliorer la situation selon le professionnel de santé. Néanmoins, il poursuit en disant que « pour être tiré d’affaire » on doit lui greffer de la moelle osseuse.

Le corps médical estime que l’opération doit se dérouler dans les semaines qui suivent pour permettre à Muhammed de vivre pleinement sa vie : c’est bien de sa survie dont on parle ici.

Nous sommes en janvier 2019.

Alors que les oncologues lui précisent qu’ils ont les moyens techniques pour opérer – aujourd’hui Muhammed n’a pas les moyens financiers pour concrétiser l’opération.

Cette intervention coûte 13.000 €.

Son père se met alors en tête de faire l’impossible pour sauver son fils. Après avoir déposé un dossier auprès des autorités compétentes le corps médical et la famille trouve un accord : l’opération pourra se faire si 6.000 € sont collectés. Le reste pourra être payé par la suite.

Une cagnotte solidaire face à un combat fédérateur

Comme pour le premier diagnostic avec des amis étudiants à SciencesPo Paris, nous décidons d’agir. Une cagnotte en ligne a été ouverte. Pour autant, il faut communiquer pour impulser un élan de solidarité pour Muhammed.

Nous avons alors monté une vidéo pour raconter son histoire et de parler de la leucémie. En moins d’une semaine, cette vidéo a été visionnée plus de 2000 fois. Elle est hébergée sur une page Facebook que nous avons créée à cet effet. Dans cette même perspective, un compte Twitter a été ouvert dans le but de toucher un maximum de personnes.

Aujourd’hui, nous avons collecté 1.465 €pour Muhammed. En quelques jours d’investissement, nous pouvons dire que c’est une réussite. Mais la dégradation de son état de santé est beaucoup plus rapide que la progression de notre collecte.

Et si chacun s’appropriait le combat de Muhammed ?

Grâce aux réseaux sociaux, il est possible de faire des miracles ! Et si chacun partageait, diffusait son combat ? Notre combat ?

Lutter contre la leucémie est un combat fédérateur… Unissons-nous, participons, ne serait-ce qu’à hauteur de 1 € ! 6000 €, et Muhammed pourra vite se faire opérer !!! La situation est extrêmement urgente !!!!


Facebook : https://www.facebook.com/muhammedcontrelaleucemie/

Twitter: https://twitter.com/MLeucemie   @MLeucemie

Vidéo explicative : https://www.facebook.com/muhammedcontrelaleucemie/videos/315060622457720/?fref=mentions&__xts__[0]=68.ARCMhbs5CXKGZOi6VJD6U4bnPg1HFKA8ZLiBvZqVSx9hlbLrZvAw1kBuEYvTqQibunt5Wr9ScXGOxRgQtNJQKtcDsdntWUNSnQYQaoVPWws-NVoecCbQvdO3M7z1BW1kDllRqQ6RFGUhqSqcmTWb5UB4x9gZP0wdTVP8Qrh1mSkYVnvgiiLZxY7prR8guHmEpB4830OQmEPBsc_KtqXDOIc4XAETy8ikxLokNRgWAoIoysqfgG0hu8MoUToGI_pgZFrLPgssqujzXn3gPuN4zU0DCgjIwdwlnPDThMBAQss1AjkTqyPwnHQUGkNW7PCdbfPSxUB301r6xdfoCV5G0OI&__tn__=K-R

Cagnotte:  https://cagnotte.me/815-muhammed-contre-la-leucemie?fbclid=IwAR21iCQRI4aS0AdFipN44uonm95rLviR8h7XYu9w_EC2tUNP0XVBazNj8rw


Mariam El Ouazani

 




BATTONS – NOUS AUTREMENT

#BattonsNousAutrement

Face aux violences interquartier, les jeunes de #Garges se mobilisent !
Parce que nos quartiers ont du potentiel, il ne faut plus attendre pour se prendre en main.

Comme dirait Adama Camara alias Sansan
« On a grandi ensemble, on s’entretue, on s’fait la guerre. On se trompe d’adversaire. »

Alors Battons – nous, mais battons-nous autrement 💪🏽💪🏽💪🏽

https://www.facebook.com/urbanstreetreporters/videos/517148505440022/




STREET FOOT x ALLAN, AHMED & DRITO #Redstarfc

⚽️⚽️⚽️
Pour commencer cette nouvelle année, on va parler foot !

On a rencontré Allan, Ahmed et Drito Jnr, 3 joueurs du Red Star FC(U17) dont un Gargeois 🔥. Dans ce Street Foot, ces passionnés du ballon rond nous parle de leur rapport au sport roi, mais aussi de leurs joueurs et équipes favorites.

ps: On a aussi essayé de savoir qui était le meilleur d’entre eux, réponse en bas

https://www.facebook.com/urbanstreetreporters/videos/311993872753212/

 




Une Aventure inattendue x Linstable (J.M) #Livre

C’est un livre qui parle des quartiers populaires. Toute l’histoire, c’est du vécu. »
On a eu l’honneur de recevoir Linstable Fotographie, qui nous a parlé de son premier livre Une aventure inattendue (co-écrit avec Elpidio Sitti) que vous pouvez vous procurer en suivant ce lien https://linstablephoto.fr 🙃.

https://www.facebook.com/urbanstreetreporters/videos/547342285746694/




STREET WORDS x BASTIEN [Les mystères du Grand Paris]

Dans ce nouveau Street Words, on a eu le plaisir d’accueillir Bastien Merot pour parler de son association Les Mystères du Grand Paris. Si vous êtes déjà fan du concept des séries, vous allez kiffer !
Les Mystères du grand paris c’est une série littéraire gratuite, et en ligne. Avec des saisons et des épisodes.
La série n’a rien à envier à Netflix. Mieux, elle explore des univers artistiques riches et diversifiés tel que, la photo, la vidéo, et bientôt le Manga !

Au delà de la littérature et la culture, Les Mystères de Paris c’est aussi des événements. 

https://www.facebook.com/urbanstreetreporters/videos/146732069543317/




STEET WORDS x AMATY #Cellor

#Streetstyle
 
Parlons mode cette semaine avec Amaty et sa marque Cellor, une marque gargeoise de street wear crée en 2003 et qui renait de ses cendres aujourd’hui 🔥

https://www.facebook.com/urbanstreetreporters/videos/610245049432788/