Download PDF
image_pdfimage_print

« Partira, ne partira pas »

Tu pars cet été ? Telle est la question.
Le quartier n’a pas toujours les moyens de voyager. Pas de thunes, on reste dans la commune ! On se crée nos propres holidays avec peu de moyens, mais beaucoup de bonne volonté. Bienvenue dans un été au quartier. 


 

Midi le quartier se lève au bruit du cross, la saison des bécanes est ouverte.
En toute insouciance, on fait des tours aux petits du quartier qui rêvent de prouesses.
Gare à celui qui se fait chopper par la Darone.

 

 

« 14:00 le soleil brule sa mère » disait le Ministère A.M.E.R  

Les mecs font tomber le t-shirt, dommage pour celui qui n’a pas fréquenté la salle de sport toute l’année.

 

 

16:00 Tu rêves de vacances, rendez-vous dans le plus beau parc du monde, la Courneuve 9.3 Baby. Au coin d’une Coline, les amourettes se font discrètes. Sous l’œil hagard des canards ! T’approches pas trop d’eux, tu risques de te faire canarder.

Dans le quartier, le soleil ne se fait pas timide, les mômes se rafraîchissent à coups de jets d’eau. Le quartier s’est inondé et les médias s’enflamment.
On se détend comme on peut diront certains, Paris plage est de l’autre côté du périph…

 

19:00 le quartier s’enfume, les papilles s’impatientent et les ventres se remplissent.
Le Boucher du coin a le smile, il a rempli les caisses.
Les gastronomes de la merguez se sont donnés rendez-vous au détour d’un coin d’immeuble ou d’un parc. Partage et bonne humeur sont de rigueur. Sur un fond de bon son, ça snap, ça drague, ça charrie, la plus belle photo du kasdal sera posté sur instagram.

 

 

22:00 Il est trop tôt pour aller se coucher, les rires des enfants raisonnent dans les parcs.
Les mamans ne sont jamais loin, elles en profitent pour faire leur petit commérage du jour.
La chicha a pris le relais chez la jeunesse. Le voisin du dessus tape sa gueulante, difficile de dormir avec du Tchikitaaaa de JUL qui tourne à donf.

 

1:00 du mat La cité s’endort. Pour les insomniaques, un banc ou une caisse fera l’affaire pour les confidences du soir. On rêve des futures vacances, les pieds en éventail. Tu connais, Pas d’oseille, pas de merveille.

Rendez-vous à l’été prochain….

 

 


Shooting Urban street reporters by Floriane: son site

« 40% c’est le chiffre des plus modestes qui ne partent pas en vacances »

Source : http://www.inegalites.fr/spip.php?article94

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share Button

Laisser un commentaire